Test de la fragmentation d’ADN spermatozoidaire

Test de la fragmentation d’ADN spermatozoidaire

La fragmentation des spermatozoïdes est le résultat d’un processus qui dérive d’une présence excessive de radicaux libres qui nuisent à l’ADN, qui compromet tant la fécondation que le développement précoce de l’embryon. Un taux de fragmentation, avec un indice positif peut, à lui seul, expliquer les échecs répétés dans les cycles de reproduction assistée.

Les paramètres pour l’évaluation du taux de fragmentation dans notre laboratoire, sont les suivants :

  • Moins de 3 %: sperme de bonne qualité.
  • Entre 20 % et 30 % : sperme de mauvaise qualité.
  • Plus de 30 %: sperme gravement altéré.

Il est important de rappeler, que ce taux peut également être altéré par des facteurs tels que l’abstinence sexuelle, l’abus de tabac, la présence de globules blancs dans le liquide séminal, fièvre, infections, rayons X ou UV mais aussi par certains médicaments ou certaines substances environnementales toxiques.

En cas de fragmentation avec un indice altéré, il est possible de prescrire avec succès, de la vitamine C et E, profitant ainsi de l’effet antioxydant qui peut diminuer la formation de radicaux libres et donc la fragmentation.

Diseño web: Limón Publicidad