Reception des ovules de la partenaire ou programme R.O.P.A

Reception des ovules de la partenaire ou programme R.O.P.A

Ce programme s’applique aux couples mariés formés par 2 femmes et consiste à enlever les ovules d’une d’entre elles pour être fécondé avec un donneur de sperme et les embryons obtenus sont transférés dans l’utérus de l’autre femme. De cette façon, les deux femmes participent activement à la création et la naissance du bébé.

C’est ce qu’on appelle «la maternité partagée» dans laquelle l’une serait la mère biologique (celle qui apporte les ovules) et l’autre, la mère gestative (celle qui tombe enceinte et accouche).

Jusqu’à une date récente, les couples de sexe féminin ont eu recours à l’utilisation de sperme de donneur, exécutant la technique la plus recommandée pour ce cas en particulier, tels que l’insémination ou FIV, applicable uniquement à l’une d’entre elles.

Actuellement, la loi de 2005 sur le mariage gay ouvre une autre possibilité pour la méthode R.O.P.A., autrement dit, être enceinte avec les ovules de la partenaire. La seule exigence est l’acte de mariage ou certificat de pacte civil de solidarité PACS.

Cette méthode n’est pas nouvelle, puisque la procédure est exactement égale à celle décrite dans les techniques de procréation assistée avec la donneuse d’ovule (don d’ovules). Les deux femmes devraient être stimulées en parallèle. Pour l’une d’entre elle, il s’agit de stimuler les ovaires pour obtenir un nombre d’ovocytes de bonne qualité, et pour l’autre il s’agit de faire un traitement pour que son endomètre croisse pour être près à recevoir les embryons. Même si c’est un processus facile à suivre, ce dernier est très important. Le jour du transfert des embryons l’utérus qui va recevoir doit être parfaitement préparé pour que les embryons transférés Puissent s’implanter et atteindre une grossesse.

Les chances de grossesse sont généralement excellentes, Étant donné que l’embryon se produit simultanément avec l’endomètre optimale, même s’il est toujours nécessaire d’effectuer une analyse complète sur les ovaires et le potentiel de fertilité de façon à pouvoir conseiller sur laquelle des deux le processus serait idéal. Il y a des couples de lesbiennes qui utilisent la méthode R.O.P.A, c’est-à-dire faire une première grossesse où la maman B geste l’ovule fécondé de la maman A et à la deuxième grossesse, elles échangent la gestation et le don d’ovule. De cette façon, elles sont toutes les deux mamans des enfants.

Diseño web: Limón Publicidad